Paléographie

«L’importance d’une ordonnance médicale se mesure à sa longueur ainsi qu’au nombre quantitatif des médicaments prescrits et est plus ou moins suivie à la lettre selon que l’écriture du médecin qui l’a rédigée est plus ou moins lisible»

Pierre Dac, « Pensées » (1972).

Qui n’a jamais connu la solitude du lecteur resté à la porte d’une grappe de mots obstinément hermétiques ? L’écriture des officiers d’état-civil, prêtres scripteurs ou clercs de notaire, qu’ils aient été pressés ou peu soigneux, nous questionne par-delà les siècles et sont fréquemment à l’origine d’erreurs ou d’impasses.

Les spécificités liées à la langue utilisée, à l’époque étudiée, complexifient encore l’affaire et nous n’avons pas tous le loisir de travailler la paléographie par le biais des nombreux outils mis à disposition sur les réseaux sociaux.KLR vous aide à surmonter l’obstacle, quel qu’il soit : notariat ancien, latin des registres paroissiaux ou allemand. N’hésitez pas à nous consulter !

Obtenir un devis

Prenons rendez-vous..